" On le sait depuis Hors d’atteinte, en 1998, réalisé par son ami Steven Soderbergh, George est un acteur magnétique, aussi à l’aise dans le slapstick des frères Coen - voir son rôle de bagnard gominé et demeuré dans O’Brother - que dans l’action, le polar ou le drame. Avec ses chemises colorées, une coupe de cheveux improbable et ses tongs fatiguées, George délaisse le glamour Cary Grant pour incarner un cocu à la ramasse. Il est fabuleux, d’une précision millimétrique dans la gestuelle burlesque, d’une incroyable profondeur dans la tragédie.

- George Clooney cocu, on aura tout vu ! "



http://www.bakchich.info/medias/2012/01/28/the-descendants-mort-chemises-hawai-et-ukulele-61104